Aller au contenu principal

CVWarehouse constitue une base idéale pour la stratégie de recrutement de Matexi

« Everybody deserves a great place to live. » Fidèle à cette philosophie, Matexi œuvre depuis 75 ans à la construction et à la vente d’habitations agréables à vivre dans des environnements accueillants. Du Groen Kwartier à Anvers au site Lamot de Malines, en passant par le projet des Vier Fonteinen à Vilvoorde : la Flandre entière recèle de nombreux exemples de la contribution de Matexi à des quartiers et des villes plus agréables à vivre. 

Ces 10 à 15 dernières années, la reconversion urbaine est devenue le nouveau fer de lance de Matexi. Cependant, cette discipline nécessite de nouvelles compétences et les talents recherchés font partie d’une niche spécifique de profils hautement qualifiés. C’est en partie pourquoi l’entreprise a investi dans sa marque employeur au cours des dernières années. Une stratégie qui s’est avérée payante, au vu de la nette augmentation du nombre de C.V. soumis. Afin de mieux gérer et exploiter ces C.V., un partenariat a été conclu en 2008 avec la plateforme de recrutement CVWarehouse. Un partenariat qui se poursuit encore à l’heure actuelle, à la satisfaction de tous.

L’une des raisons de la réussite de cette collaboration est sans aucun doute le confort d’utilisation. Florence Santens, HR Business Partner chez Matexi : « Peu de logiciels ou de plateformes offrent une convivialité et une intuitivité comparables à celles de CVWarehouse. En général, les nouveaux collègues sans aucune expérience sur cette plateforme sont assez rapidement opérationnels. Et les aspects qu’ils ne maîtrisent pas immédiatement sont pour la plupart couverts dans une vidéo de formation (e-learning) disponible en ligne. La plateforme est non seulement très agréable à utiliser, elle contribue également à notre productivité ».

Une plateforme sur mesure 

Si la convivialité augmente d’année en année, c’est en partie grâce aux retours d’expérience des clients. Il s’agit là d’un atout indéniable de CVWarehouse. Florence ajoute : « Ils sont ouverts et à l’écoute de nos aspirations et de nos besoins, et ils sont disposés à modifier les fonctionnalités en fonction de ces derniers. Cela fait plus de dix ans que nous bénéficions d’une plateforme qui s’adapte en permanence et qui soutient ainsi nos processus opérationnels de manière optimale. Nous nous réunissons au moins une fois par an pour évaluer la collaboration. À cette occasion, nous leur soumettons souvent une liste de souhaits, qu’ils prennent généralement en considération. Et si nous désirons une adaptation urgente, ils n’hésitent pas à la mettre plus rapidement à l’ordre du jour. Nous avons rarement dû attendre plus d’un trimestre pour obtenir un ajout important ».

Même les petits ajustements font parfois une différence substantielle. Florence témoigne : « C’est la raison pour laquelle CVWarehouse a fait tout ce qui était en son pouvoir pour que le candidat doive remplir le moins d’informations possible, et ce grâce au lien avec des environnements externes tels que LinkedIn. Cela accélère également le processus de recrutement chez l’employeur, car les supérieurs hiérarchiques peuvent évaluer les C.V. en même temps que les RH par le biais d’un système de notation ». 
 

Une assistance qui dépasse la plateforme

Par ailleurs, la volonté d’adapter la plateforme est loin d’être l’unique preuve de l’engagement de CVWarehouse envers Matexi. Florence poursuit : « Étant donné que CVWarehouse permet de publier les offres d’emploi sur LinkedIn, nous n’avons aucune relation commerciale directe avec LinkedIn. Cela a posé problème le jour où nous avons découvert que nos offres d’emploi étaient mal présentées sur LinkedIn. Comme nous ne disposions d’aucune ligne directe, l’équipe CVWarehouse a soulevé le problème auprès de LinkedIn et l’a fait remonter au niveau CIO, avec à la clé une solution satisfaisante ».

Avec un tel partenaire, Matexi continuera naturellement à bâtir l’avenir. Et cet avenir entraînera encore de nombreux changements dans la plateforme. Matexi a déjà quelques modifications concrètes à l’esprit. Florence explique : « Nous avons toujours une liste de souhaits, surtout pour les rapports. Mesurer, c’est savoir, et nous aurons toujours besoin de rapports ciblés pour voir si nous atteignons ou non nos KPI et évaluer notre retour sur investissement ». Et sur le long terme ? « Nous ne serons pas les seuls à le faire, mais je m’attends à ce que d’ici quelques années, nous puissions conserver ou refuser les C.V. d’un simple balayage d’écran, comme sur Tinder. Difficile de faire plus intuitif ».

« Peu de logiciels ou de plateformes offrent une convivialité et une intuitivité comparables à celles de CVWarehouse.»

Florence Santens
HR Business Partner